Une Lyonnaise chez les Washington Cougars : la vie version US de Johanna Muzet

Une Lyonnaise chez les Washington Cougars : la vie version US de Johanna Muzet

Formée à Lyon, Johanna Muzet a quitté les parquets français l’année dernière pour ceux de Washington. Elle n’a pas encore 20 ans et a posé ses valises dans le pays de Candace Parker et Diana Taurasi. La jeune Française nous raconte son aventure américaine.

L’année dernière, Johanna Muzet a décidé de franchir l’Atlantique. Direction les Etat-Unis, et l’université de Washington (WSU). Mais toujours ballon en main. Johanna suit une double cursus « student-athlete ». Elle prépare un diplôme de management sur sport, tout en continuant de jouer au basket.

Un de mes rêves d’enfance était de jouer aux Etats-Unis. Le centre de formation de Lyon m’a appris beaucoup mais je cherchais quelque chose de nouveau. J’ai donc fait le grand pas. C’était quelque chose que je voulais vraiment depuis 2 ans. Cela devient de plus en plus commun pour de nombreuses joueuses de vouloir jouer aux Etats-Unis. J’ai eu beaucoup de demande pour savoir comment s’était passé mon recrutement pour venir ici. Washington State a été comme un déclic, j’ai de suite accroché avec les joueuses et les coachs.

Pour être acceptée à l’université de Washington (WSU), elle a du d’abord envoyer une vidéo de ses highlights, passer des examens d’anglais (comme le TOEFL et la SAT) et des entretiens avec les coachs et l’administration. Tout ça, avant de faire une visite à WSU. La Française a signé pour 4 ans.

Le fait que WSU joue dans la conférence « Pac 12 » a aidé dans ma décision finale. Cette conférence est connue pour être la meilleure  du pays! Beaucoup de joueuses y ont fait leurs gammes, par exemple cette année Kelsey Plum (Washington) a été élue meilleure joueuse de l’année, annoncée numéro 1 de la draft. Elle a aussi battu le record de points en NCAA D1. J’ai aussi choisi cette université car il y a beaucoup d’internationales : Australie, Hawaii, Macédoine, Portugal, Grèce, Serbie et Bulgarie.

Une fois arrivée aux Etats-Unis, Johanna Muzet a dû s’intégrer rapidement à la fois à son université et à sa nouvelle équipe. Mais aussi à la culture américaine. Il ne lui a pas fallu très longtemps pour se sentir intégrée. Elle a même été surprise d’y arriver aussi rapidement.

Quand je suis arrivée à l’aéroport, mes coéquipières et mon assistante coach y étaient pour m’accueillir. Dès le lendemain, je suis allée en cours. Pas facile avec le décalage horaire. J’ai un emploi du temps très chargé. Le matin, les cours et une séance individuelle. L’après-midi, basket et musculation. Et étude le soir. Au début, je ne cache pas que c’était difficile d’échanger avec ma coach et mes coéquipières. La barrière de la langue était vraiment présente. Mais après 3 mois passés dans l’université, ça allait mieux.

A Lyon, Johanna Muzet a foulé les parquets de LFB pour quelques matchs. Au niveau basket, la difference avec la France, c’est le niveau physique.

Le plus dur pour moi a été de m’adapter à ce jeu, en tant que premiere année et surtout en tant qu’internationale. C’est un style de basket vraiment différent. Ce qui m’a le plus marqué, c’est la préparation physique à 6h du matin pendant la summer school !

Sa meilleure stat de la saison ? 11 points et 3 rebonds en 18 minutes contre Loyola Marymount en novembre dernier. Et pour son premier match avec les Cougars !

Cette saison, Johanna a joué 36 matchs, pour une moyenne d’un peu plus de 9 minutes de jeu, 2 points et 1 passe. Mais elle est la plus jeune Cougar à jouer 36 matchs en une saison. Il lui reste encore 3 ans pour marquer les esprits à WSU.

Je ne suis qu’en première année donc mon temps de jeu n’est pas un problème. Surtout que face à moi sur mon poste, j’ai l’une des meilleures défenseures du pays. Cela me motive juste à m’entraîner encore plus dur et pouvoir avoir son rôle dans 2 ans. Mon objectif basket cette saison était de pleinement assumer mon statut de défenseur. Etre la plus jeune Cougar à jouer 36 matchs en une saison ? C’est une vrai fierté car beaucoup de freshman n’ont pas cette opportunité-là aux Etats-Unis.

 

Son programme cet été ? Passer ses examens à WSU début mai. Retour en France juste après. Johanna Muzet a été pré-sélectionnée en Equipe de France U20. Puis, un peu de vacances !

C’est une fierté de pouvoir porter le maillot de l’Equipe de France, encore plus lorsqu’il s’agit de ma derniere campagne chez les jeunes. Aller chercher une médaille serait un autre objectif ! Depuis les Etats-Unis, je suis un peu tous les championnats en France : LFB, espoirs et cadettes, surtout ceux de mes anciennes coéquipières lyonnaises. D’ailleurs, je suis impatiente de les voir jouer à Lyon à mon retour. Mon objectif d’ici 3 ans est d’être joueuse professionnelle. Mon rêve est de jouer en WNBA, un autre est de faire les JO.

Les Cougars de Washington se sont qualifiés cette saison pour le Final Four du WNIT (The Women’s National Invitation Tournament). WSU s’est incliné en demi-finale.

 

 

Photos : Instagram (@johmuzet8)