Rétro 2017 : Nos coups de cœur

Rétro 2017 : Nos coups de cœur

Fin d’année oblige, voici nos coups de coeur de cette année 2017 encore riche en émotions basket !

 

Une 5e médaille consécutive pour les Bleues à l’Euro

L’Equipe de France est vice-championne d’Europe. Oui, les Bleues ont (encore) chuté en finale de l’Euro, comme en 2015 face à la Serbie et comme en 2013 à la maison face à l’Espagne. Mais c’est tout de même une 5e médaille de suite dans la compétition ! Et l’Espagne d’Alba Torrens était un cran au dessus. Les Bleues ont ainsi offert une belle médaille d’argent à ses deux toutes jeunes retraitées des parquets internationaux : la capitaine emblématique Céline Dumerc et la montpelliéraine Gaëlle Skrela.

La retraite de l’emblématique Caps et de Gaëlle Skrela

Elles tirent leur révérence internationale sur une belle médaille d’argent à l’Eurobasket à Prague. Céline Dumerc a marqué pour longtemps le basket féminin français, de ses exploits aux JO de Londres et la médaille d’argent olympique historique jusqu’au record du nombre de sélections en Equipe de France. Quant à sa coéquipière et amie Gaëlle Skrela, son maillot 12 est retiré au club de Montpellier. Car Skrela, c’est tout de même 411 matchs en LFB et 13 ans à porter les couleurs du BLMA.

Photo FIBA

Les U16 championnes d’Europe à la maison

 Elles ne sont qu’au tout début de leur carrière sportive, mais déjà, ces Bleuettes ont donné de belles émotions aux fans de basket féminin. A domicile, la génération des moins de 16 ans a battu la Hongrie en finale et remporté le titre. Sacrées à Bourges, Marine Fauthoux, Zoé Wadoux ou encore Iliana Rupert pourraient faire partie de cette génération « Paris 2024 ».

A noter aussi le bel été des Equipes de France jeunes : 2 titres et 3 médailles au total avec les U18 bronzés à l’Euro, les A’ en or aux Jeux de la Francophonie, une 5e place du mondial pour les U19 et les U20 au pied du podium de l’Euro.

.

 

L’arrivée de Tony Parker et Nicolas Batum au Lyon ASVEL Féminin

C’est la nouvelle qui a enflammé le petit monde du basket féminin français : Tony Parker et Nicolas Batum ont pris la direction du Lyon Basket, devenu ASVEL féminin. Et à la tête de la section féminine : Marie-Sophie Obama, ex-joueuse de Mirande passée par le Centre Fédéral et présidente déléguée. Avec notamment Audrey Sauret, général manager de l’étoile de Charleville, on commence doucement à voir des femmes avec des responsabilités dans les clubs français !

Héléna Ciak reine d’Europe

L’internationale tricolore de Kursk Héléna Ciak (27 ans) a survolé l’Euroligue, la plus haute compétition européenne, avec 18 victoires en 18 matchs. En finale face au club turque de Fenerbahce d’une autre française (Sandrine Gruda), les Russes l’ont emporté 77 à 63. Un titre d’Euroligue à rajouter au palmarès, pas mal pour sa première saison à l’étranger ! Héléna Ciak rejoint même le top 10 des Championnes de l’année du journal L’Equipe.

 

Le retour de Sandrine Gruda en France

10 ans qu’elle avait quitté Valenciennes et les parquets français pour fouler ceux de l’étranger et dorer son palmarès. Sandrine Gruda a signé à l’ASVEL pour quelques matchs en tant que joker médical en ce début de saison. Passage éphémère mais déjà décisif avec pas moins de 18 points, 9.25 rebonds en moyenne par match, pour 26.25 d’évaluation (en 4 matchs). La Française a désormais rejoint la Turquie et le club de Yakin Dogu Universitesi (qui joue l’Euroligue).

 

L’espoir Alexia Chartereau dorée

L’intérieure de 18 ans a été sacrée meilleur espoir LFB pour sa première saison sur les parquets de l’élite (6.9 points et 3.4 rebonds en moyenne par match pour 6.5 d’évaluation). Tout juste sortie de l’Insep, Alexia Chartereau n’a pas flanché, autant en club à Bourges qu’en équipe nationale, avec qui elle a disputé sa première compétition chez les seniors à l’Eurobasket.

 

 

James Wade prend du grade

Le mari de la vice-championne olympique Edwige Lawson-Wade a peut-être vécu un tournant dans sa carrière d’entraîneur cet été. Nommé assistant-coach au sein de la franchise de Minnesota en WNBA aux côtés de Cheryl Reeve, l’une des meilleures coaches de la ligue, il a été sacré champion WNBA pour sa première saison avec les Lynx. Observateur privilégié de la LFB, c’est lui qui est à l’origine de la draft de Lisa Berkani par la franchise. Presque en même temps, le franco-américain a aussi signé dans le club russe d’Ekaterinbourg (et sa pléiade de stars internationales dont Maya Moore).

Photo : Romain Chaïb

 

& Bonne année 2018 !