ITW Paoline Salagnac : « Une qualif européenne c’est notre objectif de la saison »

ITW Paoline Salagnac : « Une qualif européenne c’est notre objectif de la saison »

« La pré-saison s’était très bien passée. C’est vrai qu’il y’a un nouveau groupe avec un gros projet. On a appris à se connaître et à travailler ensemble. Maintenant on attend le début des choses sérieuses en espérant que tout se passe bien pour notre premier match ». Voilà ce que nous confiait Paoline Salagnac un jour avant l’Open. Le moins que l’on puisse dire c’est que son souhait s’est réalisé avec une victoire très solide contre Tarbes (74 à 45). Cette saison la capitaine du Lyon ASVEL Féminin sait qu’elle et ses coéquipières seront attendues sur tous les parquets de LFB mais elle ne perd pas de vue l’objectif du club : une qualification européenne.

Ladyhoop : Est-ce-que depuis le début de la préparation tu as ressenti les attentes autour du club ?
Ladyhoop : On sait qu’avec l’arrivée de Tony Parker ça a donné une nouvelle dimension au club. On sait qu’il y’a des attentes, qu’on est regardé. Mais ça n’est pas une pression qui doit être négative au contraire. On sait que l’on va essayer d’évoluer progressivement avec un travail. Il faut construire. Notre but c’est de ne pas sauter les étapes. On va prendre les matchs les uns après les autres, essayer d’en gagner le plus possible. On verra ce qu’il adviendra à la fin de la saison.

Ladyhoop : Cela doit être stimulant d’être au départ d’un projet comme celui du Lyon ASVEL Féminin…
PS : C’est ce qui m’a aussi motivé à venir. Etre au départ d’un tel projet c’est toujours intéressant. On le lance et on espère qu’à l’avenir il sera là où on veut qu’il soit.

Ladyhoop : Est-ce-que ton arrivée est aussi motivée par le fait d’avoir envie de te mettre en danger après ton passage à Bourges ?
PS : C’est vrai que ce projet est un nouveau challenge. En tant que sportif on aime les challenges. C’est motivant de se dire qu’on a tout à créer, de se dire que dans les saisons à venir le Lyon ASVEL sera dans le haut du championnat. On veut tout faire pour que cette équipe grandisse sans brûler les étapes. On veut essayer d’avoir une Coupe d’Europe dès la saison prochaine, on va travailler pour.

Ladyhoop : Au-delà du club de Lyon, ce projet peut-il être important pour le développement du basket féminin en France ?
PS : Voir que Tony Parker, Nicolas Batum s’investissent dans le basket féminin c’est bien pour le sport féminin, pour le basket féminin. J’espère que ça va attirer d’autres personnes pour s’investir dans le basket. Il faut bien utiliser ça pour montrer une belle image et que le jeu progresse.

Ladyhoop : On sent un bon mix expérience-jeunesse dans le groupe ; comment tu le ressens ?
PS : Il faut faire en sorte que ça marche. On a envie de transmettre pour que les jeunes progressent, pour que le groupe progresse et que l’on fasse la meilleure saison possible.

Ladyhoop : Vous avez déjà parlé objectifs dans l’équipe ou c’est encore un peu trop tôt ?
PS : On est toutes d’accord pour se dire que l’objectif de la saison c’est de décrocher une qualification en Coupe d’Europe. On sait l’importance d’avoir deux matchs par semaine, de se confronter au niveau européen avec d’autres styles de jeu, un autre niveau. Une qualif européenne c’est notre objectif de la saison.

Ladyhoop : Çà n’est justement pas trop frustrant de ne pas en avoir cette année ?
PS : J’ai confiance en ce projet et ce groupe pour aller décrocher une qualif européenne. C’est sûr que jouer un match par semaine ça va faire bizarre. Après ça va nous permettre de bien travailler chaque semaine pour arriver sur-motivées chaque samedi sur le terrain.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour