Final Four Euroleague : Une première pour Sopron, Ekat’ fait tomber le champion en titre

Final Four Euroleague : Une première pour Sopron, Ekat’ fait tomber le champion en titre

James Wade sera finalement le seul représentant de la France en finale du Final Four Euroleague dimanche. L’assistant coach d’Ekaterinburg a vu son équipe se qualifier au terme d’une rencontre face à Kursk qui s’est jouée dans le troisième quart-temps. Si les deux équipes sont restées au coude à coude durant la première mi-temps, les Russes d’Ekat ont profité du retour de vestiaire pour passer le second et assommer le champion en titre (84-77). C’est d’ailleurs le moment qu’a choisi Alba Torrens (3 pts à 1/8, 6 rbds et 4 pds) pour… inscrire ses premiers points. Avec 27 pts encaissés en troisième période, Kursk a tenté le comeback dans le money-time mais n’a rien pu faire face à Maya Moore et sa squad. Auteur de 28 pts, l’internationale américaine a porté son équipe offensivement bien aidée par son intérieure Brittney Griner (19 pts et 7 rbds), Kristi Toliver (15 pts à 6/8) qui a sonné la révolte et la talentueuse Emma Meesseman (19 pts et 8 rbds). Moore et ses coéquipières mettent fin à la série de 34 victoires consécutives en Coupe d’Europe du Dynamo Kursk. Le champion en titre au tapis, Ekaterinburg aura l’occasion d’aller chercher son 4ème titre Euroleague.

Et en face, ça sera Sopron qui s’y collera. L’équipe hongroise jouera la première finale Euroleague de son histoire face à l’ogre russe dimanche. A domicile, Yvonne Turner et ses coéquipières ont créé la surprise en s’imposant face à Yakin Dogu (68-65). Et si l’Américaine termine meilleure scoreuse de la rencontre avec 19 pts, c’est sa coéquipière Jelena Milovanovic qui est l’héroïne de la soirée. Avec quelques secondes restantes au chrono, la joueuse serbe a scellé le match grâce à un 3 pts inscrit dans le corner.

Si sur le papier, Ekaterinburg part largement favori, Sopron pourra de nouveau compter sur son sixième homme en support pour tenter de créer l’exploit et remporter son premier titre Euroleague.

Photo : FIBA